04 décembre 2006

Elzhi : Le MC le plus sous coté du monde !


Ok, ok, ok. Quand on prononce le nom de Slum Village, la personne qui vient immédiatement à l'esprit c'est bien sûr Jay Dee. Et c'est normal.

Sans son génie, Slum V n'aurait même sans doute jamais sorti d'album et vous ne seriez pas en train de lire ces lignes. Mais depuis que Dilla a quitté le groupe (et depuis sa mort), il existe une autre raison de se réjouir à chaque nouvelle sortie du crew de Detroit : Elzhi !

Depuis qu'il a rejoint le groupe (c'est à dire à partir de l'album Trinity), ce ne sont plus seulement les beats qui sont à couper le souffle mais également les flows. Si vous avez un album de S.V. sous la main, réécoutez n'importe lequel de ses couplets et vous verrez ce que je veux dire...

Technique, posé, intelligent, polyvalent, ce mec n'a quasiment aucune faille. Mais, plus que tout, c'est l'incroyable aisance qu'il a à incorporer des structures de rimes complexes dans ses textes qui stupéfie. Une simple écoute du titre "Hiding Place" par exemple, sur l'album The Minstrel Show de Little Brother, suffira à vous éclairer sur le sujet.

Mieux ! Jetez donc un oeil à la vidéo que voici. Il explique tout ça lui-même à la perfection.

2 commentaires:

Young-T a dit…

Tout à fait d'accord, il semble que ce soit l'un des Mc's les plus doués qu'il ne m'est jamais été donné d'écouter. j'invite tout le monde à écouter ses couplets dans set it ou giant de l'album éponyme du slum village

t.o a dit…

L'album "Slum Village" de SV est d'ailleurs remarquable. Et si vous voulez découvrir tout ce dont Elzhi est capable, il a sorti récemment une mixtape "Witness My Growth" qui vaut carrément le détour...